Au service du surnaturel - Saison 1 : JENNA - Épisode 8 par Sg HORIZONS

Au service du surnaturel - Saison 1 : JENNA - Épisode 8 par Sg HORIZONS

Titre de livre: Au service du surnaturel - Saison 1 : JENNA - Épisode 8

Auteur: Sg HORIZONS

Broché: 126 pages

Date de sortie: June 29, 2015

Téléchargez ou lisez le livre Au service du surnaturel - Saison 1 : JENNA - Épisode 8 de Sg HORIZONS au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Sg HORIZONS avec Au service du surnaturel - Saison 1 : JENNA - Épisode 8

Une série entre fantasy/fantastique et érotisme.
FIN DE LA SAISON 1
EXTRAIT :
— Miss Davis, revenez à la raison, enfin ! tenta de me retenir lord Hamilton.
Jackson y ajouta son grain de sel en m’appelant par mon prénom. Je ne les écoutai pas. J'avais besoin de me renfermer sur moi-même pour pouvoir me concentrer entièrement sur mon pouvoir.
— Répondez-moi, exigeai-je sur un ton tranchant.
Mon adversaire se raidit. Son sourire disparut alors que je me mis à forcer cette barrière mentale qui protégeait ses secrets. Je pouvais entendre ses pensées instantanées, mais pas ce qu'elles dissimulaient.
— Vous pensez avoir affaire à qui ? me nargua-t-il. Sincèrement, ce n'est ni la première ni la dernière fois que quelqu'un de votre espèce tente de pénétrer dans ma tête. Croyez-le bien, j'en ai combattu et vaincu des plus coriaces que vous !
Cela ne fit que renforcer ma détermination à vouloir lire en lui. Une part de moi s'offusquait de souhaiter ainsi violer l'intimité de cette personne, alors que l'autre part mettait un point d'honneur à y arriver. Il n'était pas n'importe qui. Après tout, j'avais souffert lors de ce jour maudit et je n'avais pas été la seule. Non. Il me fallait parvenir à relever ce challenge, à faire appel à mon don de télépathie comme jamais je ne l'avais fait par le passé. Je me plongeai tout entière dans cet effort. La douleur ne faisait que croître dans ma propre tête. Dans celle de celui qui me faisait face également, si je tenais compte du rictus qui déformait ses traits. Je continuai néanmoins à l'attaquer mentalement alors que lui tentait de m'empêcher de m'infiltrer dans sa conscience.